propre


propre
Propre, com. C'est ce qui appartient à un seul par divis. Selon ce on dit, Le nom propre par imposition de quelque chose, et la qualité propre (qu'on dit autrement proprieté) de chaque chose, Nomen impositione proprium, Qualitas rei cuiusque propria, Propre aussi est ce qui peculierement appartient à plusieurs choses d'une mesme espece, selon ce les philosophes dient estre proprement à tout homme la faculté de rire, et à tout cheval de hennir. Ce qui est dit pour le regard de l'unité de l'espece, et non pour le regard de la pluralité des individus d'icelle. Le commun usage attribue aussi ce mot propre à ce qui peculierement appartient à plusieurs especes d'un mesme genre, comme, Il est propre à tout animal de geindre quand il est oultré de maladie, ce qui est dit aussi, eu esgard à l'unité du genre, et non ja à la pluralité des especes d'iceluy. Propre aussi est le patrimoine d'aucun à luy advenu par succession de ses majeurs, qu'on appelle autrement propres heritages dont l'opposite est Conquest.
Gaspiller son propre, Suum prodigere.
De ma propre malice, Meapte malitia.
Propre et peculier, Praecipuum.
Le propre d'un chacun, ou qui appartient à aucun particulierement, Priuum.
De sa propre main, Sua manu.
De ton propre esprit, Tuopte ingenio.
De leur propre force, Suamet vi.
Ce propre jour là que, etc. Eo ipso die quo, etc.
De son propre conseil, sans qu'aucun luy en eust rien conseillé, Priuato consilio.
Propre à quelque chose, Appositus, Concinnus, Accommodatus Accommodus, Habilis, Idoneus.
C'est une fleur bien propre pour teindre les vestemens, Idoneus tingendis vestibus flos.
Fort propre et convenant, Peridoneus.
Fort propre et convenable à quelque chose, Perappositus.
Il n'en trouvera point de plus propre et advenant à faire tout cela, Ad omnia haec magis opportunus nemo est.
Mal propre, Improprius.
Mal propre et convenant, Mal à poinct, Inopportunus, Alienus.
Mal propre et habile à faire quelque chose, Inhabilis.
Mal propre à la vie rustique, et ne luy duit point, Alienissimus rusticae vitae.
Qui n'est point propre aux lettres, Amusus.
Qui n'est point propre à la guerre, Imbellis.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • propre — [ prɔpr ] adj. et n. m. • 1090; lat. proprius I ♦ Adj. A ♦ (Idée d appartenance ⇒ propriété) 1 ♦ (Après le nom) Qui appartient d une manière exclusive ou particulière à une personne, une chose, un groupe. ⇒ distinctif, exclusif, personnel. Avoir… …   Encyclopédie Universelle

  • propre — PROPRE. adj. de tout genre. Qui appartient à quelqu un a l exclusion de tout autre. C est son propre fils. je donnerois de mon propre sang. c est sa propre substance. son propre bien y est demeuré. ses propres amis estoient contre luy. il n… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Propre — (fr.), 1) eigen, eigenthümlich; 2) reinlich, nett; daher Propreté, Reinlichkeit, Sauberkeit …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Propre — (franz., spr. proppr), eigen, eigentümlich; dann auch soviel wie sauber, anständig, ordentlich …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Propre — (frz., spr. propr), eigen, eigentümlich; reinlich, nett; Propretät (propreté), Sauberkeit, Nettigkeit. Propregut, s.v.w. Einhandsgut (s.d.). Proprehandel, Handel für eigene Rechnung, im Gegensatz von Komissionshandel …   Kleines Konversations-Lexikon

  • propre — obs. form of proper a. and v …   Useful english dictionary

  • PROPRE — adj. des deux genres Qui appartient à quelqu un, exclusivement à tout autre. C est son propre fils. C est sa propre substance. Il y a mis, il y a mangé son propre bien. Ses propres amis étaient contre lui. Il n entend pas ses propres affaires,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • propre — (pro pr ) adj. 1°   Qui appartient exclusivement à une personne, à une chose (en ce sens il se met d ordinaire avant son substantif). •   Et de quel front, seigneur, prend il une couronne, S il ne peut disposer de sa propre personne ?, CORN.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PROPRE — adj. des deux genres Qui appartient exclusivement à une personne ou à une chose. C’est son propre fils. Il y a mis son propre bien. Ses propres amis étaient contre lui. Il n’entend pas ses propres affaires, ses propres intérêts. Je l’ai vu de mes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Propre — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Propre », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Propreté Le propre liturgique Le propre chez… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.